Le Road Show de la BAD débarque au Caire

Le Road Show de la BAD débarque au Caire

Après l’étape de Tunis, le Road Show régional qu’organise la Banque africaine de développement (BAD) en Afrique du Nord, fait escale ce 25 juillet au Caire en Egypte, une occasion pour la BAD de présenter l’Africa Investment Forum (AIF), le premier marché de l’investissement en Afrique.
La Banque dit piloter, dans un esprit de leadership collaboratif, le projet qui représente la meilleure opportunité de stimuler la transformation économique du continent.
Tout comme à Tunis, il s’agira d’informer les parties prenantes et de susciter l’intérêt des opérateurs privés à préparer des projets susceptibles d’être présentés à de potentiels investisseurs intéressés par l’Afrique, lors de l’AIF en novembre 2018.
L’AIF est destiné à être une plate-forme multipartite et pluridisciplinaire, dédiée à appuyer l’instruction des projets jusqu’à leur stade de financement, à lever des capitaux et à accélérer le bouclage financier des projets, a expliqué la banque panafricaine. Ce forum s’est donné pour mission d’engager le secteur privé et de faciliter les projets ayant la capacité de transformer le continent.
Le secteur privé est capable de relever les défis du développement qui se posent au continent africain, a confié la directrice générale adjointe du bureau de l’Afrique du Nord de la BAD, Yacine Fall, soulignant que l’Afrique constitue un marché prometteur pour l’investissement privé.
Les besoins de l’Afrique en éclairage, énergie, alimentation, industrialisation, inclusion et en amélioration de la qualité de vie sont estimés à 170 milliards de dollars par an. Ce qui constitue autant d’opportunités pour le secteur privé, a-t-elle fait remarquer.
Le Caire est la deuxième étape d’un Road show régional qui conduira la délégation de haut niveau de la Banque africaine de développement à Casablanca le 27 et à Alger le 29, après Tunis le 23 juillet dernier.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.