10ème sommet BRICS: La « guerre commerciale » entre le Chine et les USA au cœur des débats

10ème sommet BRICS: La « guerre commerciale » entre le Chine et les USA au cœur des débats

Le 10ème sommet annuel des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) s’est ouvert mercredi à Johannesburg, en Afrique du Sud. Cette rencontre qui regroupe du 25 au 27 juillet, les cinq principales économies émergentes du monde, se tient dans un contexte de « guerre commerciale » entre le Chine et les Etats-Unis.
Au premier jour de ce sommet, seuls les présidents sud-africains et chinois étaient présents. Cyril Ramaphosa et Xi Jinping ont donné le ton de cette dixième rencontre des BRICS, qui débat du développement du continent africain et de la riposte face aux mesures protectionnistes de Donald Trump.
Sans perdre le temps, à peine le sommet des BRICS ouvert, le président chinois a accusé les Etats-Unis de déstabiliser l’ordre mondial. « Une guerre commerciale doit être rejetée parce qu’elle n’aurait aucun vainqueur », a déclaré Xi Jinping, qui avoue être confronté « à un choix entre coopération et confrontation ».
S’il s’en est d’abord pris à la guerre commerciale menée par l’administration Trump, le président chinois est ensuite revenu à l’autre point d’intérêt de ce sommet, qui est l’investissement en Afrique.
« L’Afrique est le continent où il y a le plus de pays en développement et l’Afrique a un potentiel de développement supérieur à tous les autres continents », a dit Xi Jinping. « Nous devons faire des échanges BRICS-Afrique un modèle d’échange entre pays du Sud », a-t-il martelé, soulignant que les BRICS doivent renforcer leurs liens avec le contient noir et contribuer à son développement.
Allant dans le même sens, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa a indiqué qu’en « Afrique du Sud, nous sommes déterminés à ce que nos engagements au sein des BRICS et d’autres plateformes multilatérales favorisent l’intégration et le développement du continent africain ».
Le successeur de Jacob Zuma, a poursuivi qu’il y a un grand potentiel d’investissement en Afrique. Le groupe des BRIC a été créé en 2009 et s’est élargi à l’Afrique du Sud en 2011, pour devenir les BRICS.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.