Maroc: Nouvelle initiative intégrée pour la jeunesse

Maroc: Nouvelle initiative intégrée pour la jeunesse

Dans la perspective d’apporter des réponses aux attentes légitimes des jeunes Marocains notamment dans la participation active à la dynamique de développement, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose une « nouvelle initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine ».
A travers cette nouvelle initiative, le CESE entend restaurer la confiance de la jeunesse marocaine, pour qui le sentiment de défiance vis-à-vis de la société de façon générale est important et a tendance à s’accentuer. Le Conseil relève que ce sentiment de défiance a des impacts négatifs sur les comportements de ces jeunes et sur la cohésion sociale de façon plus générale.
Le constat établi par le Conseil Economique Social et Environnemental est partagé par les jeunes eux même. « Il n’existe pas de cadre stratégique commun pour les politiques dédiées aux jeunes et les efforts publics fournis restent confrontés à des défis importants en termes de cohésion et d’efficacité », lit-on dans un rapport élaboré par une commission ad-hoc. Ces lacunes en termes de gouvernance constituent, selon le Conseil présidé par Nizar Baraka, un frein majeur à la responsabilisation sociale et économique de cette frange de la population.
Pire encore, la jeune génération a le sentiment, selon le CESE, d’être exclue des phases d’élaboration et de mise en œuvre des politiques publiques qui leurs sont dédiées. Le conseil estime que cela amoindrit les chances d’aboutissement de ces politiques puisqu’elles ne reflètent guère les préoccupations et besoins spécifiques des jeunes.
La nouvelle initiative vise donc à assurer une cohérence de l’action en faveur de la jeunesse. Elle propose l’implémentation d’un modèle de gouvernance efficient et d’une architecture nouvelle, en vue de dépasser l’addition des actions sectorielles et les initiatives en silo. Le but est d’impulser une politique globale et transversale coordonnée.
Selon le CESE, la Stratégie Nationale Intégrée de la Jeunesse élaborée en 2014 est devenue caduque, d’où la nécessité d’élaborer une nouvelle stratégie.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.