Aérien : L’IATA critique l’Europe sur sa gestion de la crise du volcan

Face à ces conséquences économiques terribles, l’IATA (Association internationale du transport aérien) juge incroyable que les ministres de la zone Euro aient mis 5 jours à organiser une téléconférence.

L’IATA critique la gestion de la crise par les gouvernements européens qui ont décidé de fermer l’espace aérien selon une méthodologie unique basée sur une modélisation théorique du nuage de cendres et non sur des faits. L’association rappelle que plusieurs des 230 compagnies membres de l’IATA ont effectué des essais de vols sans aucun problème.

 

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.