Crise aérienne : La RAM s’attend à une facture salée

Les pertes sèches quotidiennes cumulées des compagnies aériennes marocaines, tours opérateurs (TO) et réceptifs s’élèveraient à 150 millions DH.

Royal Air Maroc (RAM), pour sa part, s’attend à une facture salée, suite aux mesures exceptionnelles prises au profit de ses clients: report des vols dans un délai de 30 jours à compter de la date d’annulation et le remboursement des billets achetés et annulés.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.