Crédits : 33% des marocains sont surendettés

L’encours global des crédits à la consommation s’est envolé de 4,81 milliards DH en 1995 à 21,8 milliards DH en 2004, pour atteindre 37,52 milliards DH en 2009.

Selon l’APSF, un marocain sur 3 ne lui reste, après le remboursement de ses dettes, que 30% de son salaire. Hors, une personne surendettée est quelqu’un qui ne lui reste après le paiement de ses échéances que 35% de son revenu mensuel net. De ce fait, au moins 33% des Marocains sont surendettés.(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.