Les précisions de la RAM suite à l’incident d’Amsterdam

L’avion de Royal Air Maroc (RAM) qui a été obligé de obligé de revenir se poser à l’aéroport d’Amsterdam dans la nuit de dimanche à lundi, a été percuté par des oiseaux à son décollage.

Ces derniers ont percuté plusieurs parties de l’avion, un Boeing 737-400, dont une ailette d’un des 2 réacteurs, provoquant un départ de fumée due à la carbonisation d’oiseaux.(Infomédiaire)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.