La FAO lance une nouvelle Plateforme numérique pour l’agriculture familiale

La FAO lance une nouvelle Plateforme numérique pour l’agriculture familiale

agriculture-familialeL’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), a lancé hier mardi 16 juin 2015, une nouvelle plateforme numérique qui constitue un point d’accès unique aux nombreuses informations, données et législations sur l’agriculture familiale.

La mise en place de cette plateforme est motivée par le fait que l’agriculture familiale produit environs 80% de la nourriture du monde. La contribution des agriculteurs familiaux à la sécurité alimentaire et à l’éradication de la pauvreté, est considérable soutient la FAO.

«Les agriculteurs familiaux nourrissent nos communautés et prennent soin de notre terre. Ils sont des alliés essentiels dans la lutte contre la faim et la pauvreté rurale », a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

La nouvelle plateforme qui constitue un creuset des informations numérisées sur l’agriculture familiale provenant de toute la planète, y compris les programmes publics, les législations nationales et régionales, les statistiques récentes, les études de cas et la recherche universitaire, permettra aux gouvernements d’élaborer des politiques plus fermes à l’appui des agriculteurs familiaux et facilitera le dialogue politique avec les organisations d’agriculteurs familiaux, indique la FAO, dans un communiqué.

«Il était nécessaire de partager les connaissances sur l’agriculture familiale, et notamment sur les différentes formes de politiques que les gouvernements mettent en œuvre, et les nombreuses activités des agriculteurs familiaux et de leurs organisations», a dit pour sa part Francesco Pierri, chef de l’Unité de plaidoyer au Bureau de la FAO pour les partenariats, la promotion et le développement des compétences.

«Bien que la catégorie soit diversifiée, incluant non seulement l’agriculture proprement dite, mais aussi la pêche, la sylviculture et l’élevage, la grande majorité des agriculteurs familiaux sont des petits exploitants ou des agriculteurs paysans», ressort la FAO dans son communiqué.

Les agriculteurs familiaux ont un accès limité à la terre. Selon les statistiques de l’organisation onusienne, 72% des exploitations agricoles familiales sont inférieures à un hectare et seulement 6% font plus de cinq hectares.

La nouvelle plateforme entend soutenir les agriculteurs familiaux afin qu’ils continuent d’assurer la sécurité alimentaire des communautés, précise-t-on à la FAO.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *