Jeunes écrivains, à vos plumes

Jeunes écrivains, à vos plumes

jeunes-ecrivainsLe groupe de télécommunication Etisalat au Nigeria, vient de lancer la troisième édition du prix Etisalat de littérature. C’est un prix, le premier sur le continent qui récompense les écrivains africains débutants dont on a publié les œuvres de fiction.

«  Le prix Etisalat de littérature se veut une plateforme pour la découverte de nouveaux talents en écriture créative sur le continent africain », a fait savoir Matthew Willsher, président directeur général d’Etisalat au Nigeria.

L’œuvre éligible doit être le premier ouvrage de fiction de plus de 30.000 mots de son auteur et doit avoir été publié au cours des 24 derniers mois. Le lauréat en plus d’une enveloppe financière bénéficiera d’une bourse d’écriture et d’une tournée de promotion. « Le prix Etisalat de littérature soutient également les éditeurs en achetant et en distribuant sur le continent 1000 exemplaires des ouvrages écrits par les trois finalistes », précise le texte.

Les deux premières éditions de ce concours ont été remportées respectivement par NoViolet Bulawayo avec son premier roman « We Need New Names » et par Songeziwe Mahlangu avec  « Penumbra ».

Etlisalat indique dans un communiqué que «  le Jury de l’édition 2015 sera présidé par Ato Quayson, professeur d’anglais et directeur fondateur du Centre for Diaspora Studies à l’université de Toronto ». Il sera aidé dans sa tache par Molara Wood, écrivaine, bloggeuse, journaliste, critique et rédactrice et Zukiswa Wanner, auteur de The Madams et Men of the South.

Les juges dresseront une liste de neuf romans, qu’ils ramèneront à une présélection de trois romans avant d’enfin élire un gagnant. La soumission des candidatures se clôturera le 27 août 2015.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *