Une mission économique roumaine prospecte les opportunités offertes par la région de Tanger-Tétouan

Une délégation économique roumaine effectue actuellement une visite dans la région de Tanger-Tétouan pour prospecter les opportunités d’investissement et de partenariat offertes par cette région qui connaît la réalisation de grands projets structurants.

La délégation, présidée par l’Ambassadeur de la Roumanie au Maroc, M. Vasile Popovici, a tenu lundi une réunion B to B à la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de la wilaya de Tanger, en présence de plusieurs hommes d’affaires du Nord du Maroc.

Dans une déclaration à la MAP, M. Popovici a indiqué que cette initiative traduit la volonté de Bucarest de renforcer ses relations économiques et commerciales avec le Royaume, en dépit du climat de morosité engendré par la crise financière internationale.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont triplé en l’espace des quatre dernières années, a-t-il souligné, appelant les deux parties à tirer profit des opportunités de coopération existantes afin d’améliorer davantage le volume des échanges entre le Maroc et la Roumanie.

Selon des chiffres de la mission économique roumaine, le volume des échanges commerciaux bilatéraux est passé de 40,7 millions de dollars en 2000 à 163 millions en 2009, avec un record enregistré en 2008 à plus de 217 millions de dollars.

A cet égard, le diplomate roumain a affirmé que son pays oeuvre pour renforcer la coopération économique bilatérale pour qu’elle puisse englober les PME, d’autant plus qu’elles constituent la principale composante du tissu économique des deux pays.

De son côté, le président de la CCIS, M. Omar Moro, a souligné que le Maroc constitue le troisième partenaire africain de la Roumanie, estimant que les différents chantiers de développement des secteurs économiques au Maroc offrent des opportunités pour la promotion de la coopération entre les deux pays.

Les secteurs de l’automobile, de l’aviation et du BTP au niveau de la région de Tanger-Tétouan connaissent un véritable essor, d’où l’importance pour les opérateurs roumains de s’implanter dans la région, deuxième pôle économique du Royaume, a-t-il relevé.

La mission économique roumaine, qui a entamé sa visite au Maroc le 1er juillet à Casablanca et qui devrait se rendre mercredi à Rabat, dernière étape de cette visite, compte parmi ses membres des représentants du ministère du commerce extérieur et du Centre de promotion du commerce et des investissements, ainsi que des responsables de sociétés opérant notamment dans les domaines de l’import/export, de l’ingénierie civile et du tourisme.(MAP)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.