Foncier : 75% du territoire marocain n’est pas immatriculé

Malgré les récents efforts du Royaume pour remédier à cette situation, les 3/4 du sol marocain ne sont toujours pas enregistrés à la conservation foncière. Et si la moyenne est plutôt de 95% du sol immatriculé dans les villes, le taux tombe à 10% en milieu rural.

Pour améliorer rapidement le taux d’immatriculation, l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), a initié plusieurs opérations d’immatriculation collectives gratuites, sur certaines zones jugées prioritaires.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.