Les compagnies aériennes réclament 51 millions d’euros

L’éruption du volcan Eyjafjöll qui avait eu lieu en avril dernier, avait présenté de sérieux problèmes aux compagnies aériennes ; vu que ces dernières devaient annuler leurs vols pour plusieurs jours. Des compagnies aériennes françaises ont même dépêché des avions pour sonder les effets des cendres sur les moteurs et pour rapatrier des Français bloqués. Des coûts que l’Etat doit prendre en charge, selon elles.

Environ 200 millions d’euros est le montant de la perte des compagnies aériennes françaises, suite à l’éruption du volcan qui avait causé un nuage de cendres, qui à son tour avait bousculé le trafic aérien partout dans le monde. Ces compagnies ont également engagé des frais pour effectuer des vols tests afin de mesurer l’impact des cendres sur les moteurs des avions.

 Ce sont ces coûts alors, estimés à 51 millions d’euros, que les compagnies françaises réclament. Ils jugent qu’un tel geste du gouvernement est important pour reconnaître la mobilisation exceptionnelle des transporteurs aériens et leur contribution, et est aussi important économiquement, pour des entreprises encore au milieu de la crise.

Leur réclamation a été révélée dans une lettre envoyée par la la Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam) au ministère de l’Ecologie. La lettre demeure jusqu’au moment sans réponse…le gouvernement va-t-il alors rembourser les compagnies ?


Afaf Nassiri

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.