380 milliards $ d’accords entre l’Amérique et l’Arabie Saoudite

380 milliards $ d’accords entre l’Amérique et l’Arabie Saoudite

Le président américain Donald Trump a séjourné ce week-end en Arabie Saoudite à l’occasion du sommet américano-saoudien, du sommet entre les pays du Golfe et des Etats-Unis, et du sommet arabe islamo-américain.

En marge de ces sommets, Donald Trump et le roi saoudien Salman bin Abdulaziz Al Saoud ont signé samedi à Riyad une série d’accords d’une valeur de 380 milliards de dollars américains. Ces accords qui couvrent les domaines militaire, commercial, énergétique et de la pétrochimie, devraient offrir des centaines de milliers d’emplois aux deux pays.

L’agence officielle saoudienne SPA a fait état de 34 accords dans des domaines de la défense, du pétrole et du transport aérien. Pour le président américain, ces accords vont permettre de réduire le chômage. « Des centaines de milliards de dollars d’investissements aux Etats-Unis et des emplois, des emplois, des emplois», s’est-il félicité, à l’issue de la signature desdits accords.

«La valeur des investissements dépasse les 380 milliards de dollars», a fait noter le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel Al-Jubeir lors d’une conférence de presse avec son homologue américain Rex Tillerson.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a pour sa part évoqué des contrats militaires d’une valeur de près de 110 milliards de dollars, présentés comme «l’accord d’armements le plus important de l’histoire des Etats-Unis».

Ces contrats militaires ont pour but de « soutenir la sécurité à long terme de l’Arabie saoudite et de l’ensemble du Golfe face à la mauvaise influence iranienne et aux menaces liées à l’Iran qui existent aux frontières de l’Arabie saoudite », a assuré Rex Tillerson.

Samedi matin, M. Trump est arrivé à Riyad, la première étape de sa première visite à l’étranger depuis son élection à la présidence américaine. Après l’Arabie Sadoutide, le président américain s’est rendu en Israël.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.