Les délégations de 120 pays au Maroc pour parler statistiques

Les délégations de 120 pays au Maroc pour parler statistiques

Le 61ème Congrès international des statistiques, se poursuit jusqu’au 21 juillet à Marrakech, avec la participation, selon le Haut Commissaire au Plan du Maroc, Ahmed Lahlimi Alami, de plus de 2.000 statisticiens venus de plus de 120 pays.

Le congrès international des statistiques constitue un hommage à la qualité du système marocain de statistique et un nouveau témoignage de l’audience internationale des travaux du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’institution marocaine chargée de la production statistique, de planification, de prospective, d’analyse et de prévision, a déclaré mercredi Ahmed Lahlimi.

Pendant les travaux qui se tiennent depuis le 16 juillet dans la ville ocre du Royaume, les participants ont mis l’accent sur la contribution des statistiques dans l’amélioration du cadre de vie de la société et du bien-être des peuples à travers l’orientation des décideurs publics vers des stratégies qui assurent un développement durable et inclusif.

Les 2000 délégués ont relevé les difficultés rencontrées par les statisticiens notamment dans la collecte et la mise en place de plateformes de statistiques fiables. Pour faire face au défi, le congrès a appelé à une coordination et une haute synergie entre les différents établissements statistiques internationaux.

Ils ont aussi insisté la nécessité d’accompagner les différentes mutations structurelles de la société par des analyses et études appropriées susceptibles de bien cerner les dynamiques sociétales et orienter les actions gouvernementales et publiques.

Ce Jeudi, les statisticiens et directeurs généraux des institutions africaines de la statistique débattront de l’intégration régionale lors d’une conférence continentale organisée sous le thème : «Rôle de la statistique dans l’intégration de l’Afrique ».

Cette conférence, précisent les organisateurs, a pour but de contribuer au développement de la réflexion africaine sur les défis et opportunités liés à la mise à niveau des systèmes statistiques nationaux et le rôle des instituts statistiques dans l’intégration régionale en Afrique.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.