Le financement du commerce international se discute à Abidjan

Le financement du commerce international se discute à Abidjan

La Banque africaine de développement (BAD) en partenariat avec l’Union de banques arabes et françaises (UBAF), institution réputée dans le soutien au commerce international, co-organise du 03 au 05 octobre, un séminaire sur le financement du commerce international, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Des représentants d’institutions bancaires du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Gabon, Mali, Niger, Sénégal,  Tchad et Togo prendront part à cette rencontre destinée à perfectionner leur pratique professionnelle sur les enjeux de financement du commerce international.

Les problématiques liées aux produits spécifiques de financement du commerce extérieur et aux risques associés au traitement des opérations seront abordées au cours des travaux.

Ce séminaire d’Abidjan devrait également permettre d’améliorer la capacité des employés des banques locales à identifier les risques financiers et opérationnels et à mettre en place des procédures de contrôle nécessaires pour limiter ces aléas.

La collaboration entre l’UBAF et la BAD vise à soutenir les banques locales qui bénéficient du programme de financement du commerce afin de mieux gérer les risques opérationnels des transactions. Dans le cadre du programme de financement du commerce de la BAD, l’UBAF bénéficie actuellement d’une facilité d’Accord de participation aux risques (APR) de 50 millions de dollars.

A travers leur partenariat, la BAD et l’UBAF partagent les risques pour soutenir les transactions commerciales en provenance et à destination de l’Afrique.

L’UBAF dispose d’un vaste réseau international en Asie, dans le Monde arabe, en Afrique et en Europe, qui conforte sa  position privilégiée pour accompagner les échanges commerciaux du Monde arabe et de l’Afrique. Cette union bancaire répond ainsi aux besoins financiers des importateurs comme des exportateurs et sécurise les flux de paiement et de marchandises des sociétés industrielles et de négoce.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.