La Guinée Conakry confie à Total l’évaluation de son potentiel en hydrocarbures

La Guinée Conakry confie à Total l’évaluation de son potentiel en hydrocarbures

Le groupe pétrolier et gazier français Total s’apprête à lancer des travaux d’exploration pétrolière au large de la Guinée en vue d’évaluer le potentiel de la Guinée en hydrocarbures, ont annoncé ce lundi, les autorités guinéennes.

Pour pouvoir entamer cette évaluation, Total et l’Office national des pétroles de Guinée (Onap) ont procédé à la signature d’une convention d’études portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55.000 kilomètres carrés.

Dans un communiqué le groupe français, fait savoir qu’il lui faudra une dizaine de mois pour accomplir cette mission d’évaluation.Total aura un an pour évaluer le potentiel du bassin à partir de données existantes, lit-on dans le document de Total.

Pour sa part, l’Onap a souligné dans un autre communiqué, que l’évaluation sera partagée avec l’office et servira à mieux apprécier les potentialités en hydrocarbures du pays.Total pourra ensuite sélectionner trois permis en vue d’engager un programme d’exploration, ajoute l’Onap.

La Guinée espère devenir une nation pétrolière mais toutes les tentatives entreprises jusqu’à présent se son révélées infructueuses. Un puits d’exploration (Fatala-1) a déjà été foré par la petite compagnie américaine indépendante Hyperdynamics mais aucun hydrocarbure n’a été découvert à ce stade.

Le groupe français détient un réseau de 150 stations-service dans le pays mais n’y a pas jusqu’à ce jour, d’activités d’exploration-production. Total explore en revanche déjà au large du Sénégal et de la Mauritanie.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.