Prêt de 25,8 millions $ du FMI au Rwanda

Prêt de 25,8 millions $ du FMI au Rwanda

Le Fonds monétaire international (FMI a approuvé un prêt de 25,8 millions de dollars en appui à deux programmes d’assistance technique et financière au Rwanda.

Avec ce prêt, le FMI s’attend à un rebond du dynamisme de l’économie rwandaise pour les deux prochaines années avec un taux prévu de 7 à 7,5%. Des prévisions, un peu supérieures aux taux de croissance enregistrés ces deux dernières années. En 2016 et 2017, le rythme de croissance au Rwanda a été estimé à 5,2%.

Ces 25,8 millions de dollars constituent une extension de l’Instrument d’appui aux politiques (ISP), valable jusqu’au 1er décembre prochain à l’issue de l’achèvement de la huitième revue de la performance du pays.

Par ailleurs, le FMI a également achevé l’examen des résultats obtenus à l’issue du troisième examen de l’arrangement au titre de la Facilité de crédit et de soutien (SCF). A cette occasion, le fonds a autorisé le décaissement d’une enveloppe de 25,8 millions de dollars, ce qui porte le total des décaissements au titre de l’accord, à environ 206,6 millions de dollars.

Le Rwanda a fait des progrès notables dans la réduction des déséquilibres extérieurs, ce qui a aidé à préserver la stabilité macroéconomique et à améliorer les perspectives de croissance à long terme, a commenté Tao Zhang , le directeur général adjoint et président par intérim, à l’issue de la réunion de passage en revue de l’évolution de l’économie rwandaise du conseil d’administration du FMI.

Le FMI a également noté que l’ajustement du taux de change au Rwanda, a été l’outil central de l’ajustement des politiques mis en œuvre en la matière, lesquelles ont été par ailleurs soutenues par la modération des dépenses publiques et une politique monétaire prudente. Le Fonds estime que ces politiques, conjuguées à d’autres politiques ciblées de promotion de la production intérieure, ont réduit le déficit du compte courant et devraient placer les soldes extérieurs sur une trajectoire soutenable à moyen terme.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.