Maroc: Répartition des contingents d’importation des produits agricoles de l’UE

Maroc: Répartition des contingents d’importation des produits agricoles de l’UE

Le secrétariat d’État marocain chargé du Commerce extérieur se penche actuellement sur une répartition des reliquats des contingents d’importation des produits agricoles de l’Union Européenne (UE) au titre de l’année contingentaire 2017-2018.
Sont concernés par cette opération, des produits agricoles frais et transformés originaires de l’Union européenne et bénéficiant de préférences douanières dans le cadre des contingents prévus par l’Accord agricole Maroc-UE.
Ces produits sont classés en deux catégories. Les produits soumis à libéralisation dans la limite de contingents tarifaires et les produits non libéralisés et soumis à contingents tarifaires.
La première catégorie comprend cinq types de produits. Le premier type de produits est constitué de produits laitiers (lait et crème de lait), à l’exclusion des laits et crèmes de lait en poudre, en granulés ou sous d’autres formes solides.
Le deuxième est composé de babeurre, lait et crème caillés, képhir et autres laits et crèmes fermentés, à l’exclusion du yoghourt et des produits présentés comme boissons.
Les troisième et quatrième types de produits consistent en œufs de volailles de basse-cour, à couver (à l’exclusion des œufs de dindes ou d’oies), et jus de tous autres fruits ou légumes, autres que de poires, avec une valeur Brix supérieure à 20. Le dernier type concerne le mélange de jus de fruits, autres que ceux de pommes, de poires, d’agrumes, d’ananas et fruits tropicaux, non fermentés, sans addition d’alcool, ni de sucre.
La deuxième catégorie, elle comprend six types de produits. Le premier est constitué du lait et crème de lait en poudre, en granulés ou sous d’autres formes solides, d’une teneur en poids de matière grasse excédant 1,5%, sans addition de sucre ou d’autres édulcorants. Le deuxième concerne ces mêmes produits, mais en emballages supérieurs à 5 kg.
Les troisième et quatrième types sont constitués des vermicelles de riz, non cuits, ni farcis, ni autrement préparés, contenant des œufs, et les pâtes alimentaires, de régime au gluten. Le cinquième est composé des tomates, préparées ou conservées en emballages nets supérieurs à 25 kg. Le dernier type porte sur les aliments composés pour animaux.
Selon des directives annoncées, les demandes de quotes-parts pour le bénéfice de ces contingents d’importation doivent être adressées au ministère au plus tard le 20 avril 2018.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.