Le fonds sénégalais à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes opérationnel

Le fonds sénégalais à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes opérationnel

Le Fonds destiné à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes au Sénégal, vient d’octroyer ses premiers financements d’un montant global de 10 milliards de FCFA, accordés aux jeunes et aux femmes après le lancement de ce fonds, en mars dernier.
Ce fonds est doté d’une enveloppe financière de 30 milliards de FCFA par an et est géré par la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER), en charge du programme.
15.000 bénéficiaires se sont partagés cette première enveloppe sous forme de prêts avec un taux maximal de 5 % et un délai de remboursement de 3 mois à 6 ans, a indiqué le Délégué général de la DER, Papa Amadou Sarr.
C’est le chef de l’état, Macky Sall qui a présidé cette cérémonie de remise de chèques. Il a déclaré que les différents mécanismes mis en œuvre dans le passé se sont butés à un problème d’efficacité, d’atteinte des cibles et de lourdeur de procédure, une situation à laquelle, a-t-il dit, la DER s’affranchit avec dextérité.
«Je suis heureux que la DER ait pu comprendre la philosophie qui l’a sous-tendu en allant à la rencontre des sénégalais», a ajouté Macky Sall, expliquant que «la DER a privilégié une démarche de proximité, une démarche d’équité et d’inclusion ayant permis de toucher des secteurs vitaux de notre économie», en adaptant son offre et son mécanisme d’intervention aux spécificités de différentes cibles et des réalités de leurs terroirs d’ancrage.
La Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes est une structure mise en place par Dakar dans l’optique de promouvoir, d’encourager et d’accompagner l’entreprenariat des femmes et jeunes du pays.
La DER a pour rôle d’impulser de façon concrète l’activité économique de ces couches de la population, de garantir une création de valeurs et de richesses, de favoriser les emplois viables et durables, et de consolider l’économie sénégalaise.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.