La digitalisation des entreprises algériennes évolue à pas de tortue

La digitalisation des entreprises algériennes évolue à pas de tortue

Une table-ronde sur la digitalisation des entreprises algériennes a rassemblé ce mercredi 07 novembre à Alger, des experts autour du thème «l’entreprise intelligente dans l’économie du digital».

« Généraliser les processus de digitalisation des entreprises en Algérie, serait un long chemin semé d’embûches. D’abord, l’Algérie est restée bloquée dans l’étape de l’acquisition des infrastructures, mais sans que cela ne serve à généraliser les processus de digitalisation des institutions et des entreprises » ont constaté des experts en TIC.

Pour Ali Kahlan, expert en TIC, « les indicateurs d’évaluation du numérique en Algérie ne cessent d’évoluer, c’est d’ailleurs l’image que prennent les officiels algériens pour décrire la situation générale du numérique. Mais quand on voit ce qui se passe dans le pays, l’image est négative et les entreprises n’en profitent pas ».

Kahlan regrette que les institutions publiques ont du mal à s’accrocher pour évoluer, parce que quelque part, estime-t-il « elles n’arrivent pas à donner le feu vert pour laisser les entreprises travailler ».

Pour sa part, Nassim Lounes, Ceo de MednCom et fondateur du magazine spécialisé N’TIC Magazine a laissé entendre que « les indices de l’avance de l’Algérie révèle un développement du marché algérien, mais sans qu’il ne puisse se diversifier ». Il a souligné que « c’est l’image qu’on a en regardant de près les startups qui se lancent, mis à part quelques exception activant en VTC ».

« Le langage de la transformation digitale des entreprises se fait principalement sous trois angles » a expliqué Walid Belahmer, responsable de la solution SAP pour l’Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest.

Il a, d’abord, cité la création de chaînes de valeurs et la digitalisation des services, ensuite, le lancement des nouveaux business model avec acquisition des compétences et enfin, la généralisation des expériences client réussies.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.