UEMOA: Réflexions sur l’inclusion financière

UEMOA: Réflexions sur l’inclusion financière

Comment booster l’inclusion financière au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA)? C’est la réflexion qui se fait, du 26 novembre au 1er décembre 2018, dans la capitale économique ivoirienne.

Organisée par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la Semaine de l’Inclusion Financière dans l’UEMOA examine la stratégie de l’Union pour l’inclusion financière.

L’UEMOA s’est donné comme objectif  d’augmenter le taux de population qui accède aux services financiers, à 75% dans les cinq années à venir, a indiqué le gouverneur de la BCEAO, Tiemoko Meyliet Koné.

« L’objectif principal de la Semaine est de rassembler les acteurs du secteur financier en vue de discuter des problématiques importantes de l’heure, qui constituent des préoccupations spécifiques et des défis pour chaque pays de l’Union en matière d’inclusion financière », a expliqué M. Koné.

Pour lui, un focus sera fait sur la contribution potentielle de la généralisation des services financiers au développement. L’inclusion financière est un facteur essentiel de réduction de la pauvreté et de promotion de la prospérité, a-t-il affirmé.

Dans le cadre de cette semaine, un Forum de Haut Niveau a été organisé mardi, sur le thème « Innovations technologiques au service de l’inclusion financière ».

Lors de ce forum, le gouverneur de la BCEAO a incité les spécialistes à identifier de nouvelles pistes de progrès pour une exploitation optimale des innovations technologiques, sans préjudice pour la stabilité financière et la protection des populations de notre Union.

Au programme de cette semaine, qui est célébrée autour du thème : « Inclusion financière : levier du développement économique et social », plusieurs panels, un forum de haut niveau et une foire de l’inclusion financière.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.