Mohammed VI lance deux ambitieux projets : « Génération Green 2020-2030 » et « Forêts du Maroc »

Mohammed VI lance deux ambitieux projets : « Génération Green 2020-2030 » et « Forêts du Maroc »

Le Roi du Maroc, Mohammed VI a procédé ce jeudi, au lancement de deux initiatives importantes, qui entrent dans le cadre du développement durable et de la résilience au changement climatique.

Il s’agit de la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole baptisée « Génération Green 2020-2030 » et de celle relative au développement du secteur des eaux et forêts dénommée « Forêts du Maroc ».

A propos du projet « Génération Green 2020-2030″, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch a fait savoir que la nouvelle stratégie agricole se base sur deux grands fondements.

Le premier pilier est relatif à «la valorisation de l’élément humain, à travers l’émergence d’une nouvelle génération de classe moyenne agricole (350.000 à 400.000 ménages), et la naissance d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs, via la mobilisation et la valorisation d’un million d’hectares de terres collectives et la création de 350.000 postes d’emploi au profit des jeunes ».

Le second fondement, indique le ministre Akhannouch, consiste en la poursuite de la dynamique de développement du secteur agricole, en favorisant le développement humain et social.

Pour cela, explique-t-il,« la nouvelle vision prévoit la consolidation des filières agricoles, en vue du doublement des exportations (50 à 60 milliards de DH) et du PIB-agricole (200 à 250 milliards de DH) à l’horizon 2030, et l’amélioration des processus de distribution des produits à travers la modernisation de 12 marchés de gros et des marchés traditionnels».

Concernant la stratégie « Forêts du Maroc », elle met l’accent sur l’importance des espaces forestiers, dont la superficie est estimée à 9 millions d’hectares, et leur fonction environnementale, économique et sociale. »Forêts du Maroc » s’est donnée comme objectif de renforcer la compétitivité du secteur et assurer sa modernisation.

Cette stratégie ambitionne, à l’horizon 2030, le repeuplement de 133.000 ha de forêts, la création de 27.500 postes d’emplois directs supplémentaires, en plus de l’amélioration des revenus des filières de production et de l’éco-tourisme pour atteindre une valeur marchande annuelle de 5 milliards de DH.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *