UNICEF : La Covid-19 a privé plus de 168 millions d’élèves d’aller à l’école

UNICEF : La Covid-19 a privé plus de 168 millions d’élèves d’aller à l’école

Plus de 168 millions d’élèves dans le monde ont été privés d’aller à l’école depuis près d’un an, par la pandémie de Covid-19, a révélé le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), précisant qu’«en plus de ces fermetures d’établissements, environ 214 millions d’enfants, soit un enfant sur sept, ont manqué plus des trois quarts de leur scolarité en présentiel».

Il ressort de l’analyse des fermetures d’écoles que 14 pays ont gardé leurs écoles en grande partie fermées entre mars 2020 et février 2021, dont les deux tiers en Amérique latine et dans les Caraïbes, pour près de 98 millions d’élèves affectés, rapporte l’UNICEF.

«Pour ces enfants, nous ne pouvons-nous permettre d’entrer dans la deuxième année d’enseignement en présentiel restreint ou même inexistant. Il faut faire tout ce qui est possible pour garder les écoles ouvertes ou leur accorder la priorité dans les plans de réouverture», a déclaré la directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore, précisant que les confinements avaient entraîné une catastrophe éducative, notamment pour les élèves issus des familles les plus marginalisées.

Dans le cadre d’une campagne, l’UNICEF a dévoilé, ce 02 mars 2021, l’installation « Salle de classe de la pandémie », constituée de 168 pupitres vides représentant chacun un million d’élèves qui n’ont pas pu aller à l’école.

Cette installation, explique Mme Fore, s’adresse aux gouvernements qui ne doivent pas oublier que derrière les établissements fermés, il y a des enfants dont l’avenir est «indéfiniment mis en pause».

Ainsi l’UNICEF dédié à la défense, la promotion et la protection des droits des enfants dans le monde, invite les gouvernements à prioriser la réouverture des écoles, et recommande de prendre en compte les besoins spécifiques à chaque élève grâce à des services complets de rattrapage, de santé et de nutrition ainsi que des mesures de santé mentale et de protection en milieu scolaire.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’éducation de plus de 888 millions d’enfants dans le monde est toujours perturbée en raison des fermetures partielles ou totales des écoles dans le monde.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.