Maroc : Le Plan Emergence sur les bons rails

Maroc  : Le Plan Emergence  sur les bons rails

chamiLe ministre de l’Industrie et du Commerce, Ahmed Chami, a présenté jeudi dernier le bilan des réalisations du Plan Emergence à l’occasion des IIème Assises de l’Industrie. Un bilan très encourageant au terme de l’année 2010.

Lancé en février 2009, le Plan Emergence présente déjà des résultats probants. 15 000 emplois ont été créés en 2010 dans les secteurs de l’offshoring, l’automobile, l’aéronautique et l’électronique, portant le nombre d’employés dans ces secteurs à 115 000. Les exportations ont également fortement progressé. Elles ont atteint plus de 4.4 milliards de dollars US en 2010, soit une progression de 36.5% par rapport à 2009. L’évolution des autres volets du Plan Emergence tels que la formation, le climat des affaires ou encore la compétitivité des entreprises est également encourageante.

Les P2I (Plateformes Industrielles Intégrées) présentent quant à eux quelques retards par  rapport aux autres aspects du Plan. Quelques unes de ces zones industrielles nouvelle génération connaîtront des retards par rapport aux délais prévus, principalement en raison de problèmes d’ordre foncier. Ce sera le cas pour la P2I de Ras El Ma à Fès, celle de Settat et celle de Casablanca. Les projets de Marrakech Shore, Tanger Automotive City et Nouasseur Aerospace City risquent également d’afficher un léger retard.

Le programme du Plan Emergence ou Pacte National pour l’Emergence, s’étendant de 2009 à 2015, comporte 111 mesures concrètes dont la réalisation est confiée aux secteurs public et privé. Il devrait permettre une augmentation du PIB industriel de 6.3 milliards de dollars US, un volume additionnel d’exportations de 11.9 milliards de dollars US et la création de 220 000 nouveaux emplois.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.