Tunisie : La nouvelle campagne de l’ONTT crée la polémique

Tunisie : La nouvelle campagne de l’ONTT crée la polémique

onttLa nouvelle campagne de communication de l’ONTT (Office National du Tourisme Tunisien), réalisée par l’agence Ogilvy Tunis pour un budget d’environ 4.3 millions de dollars US dans le but de relancer le secteur touristique tunisien, est diversement perçu par les principaux concernés.
Cette nouvelle campagne coïncide avec une détérioration de la situation sécuritaire du pays avec notamment l’instauration du couvre-feu sur certaines régions du pays. Du coup, l’opinion tunisienne est partagée. Pour certains, il faut arrêter cette campagne qui, en ces temps d’insécurité, n’est que sources de dépenses inutiles puisqu’elle ne réussira pas à attirer les touristes.

Pour d’autres, elle est la solution pour ce qu’ils considèrent comme une priorité pour le pays : faire revenir les touristes coûte que coûte. Les évènements se déroulant dans le pays nuisent en effet sérieusement au tourisme : le bus de touristes russes matraqué par des lanceurs de pierres à la sortie de l’aéroport d’Enfida, les pilotes agressés, le laxisme à l’aéroport de Tunis-Carthage, les grèves, les sit-in, le détournement des vols dû aux grévistes de l’aéroport de Monastir, … A cela s’ajoute la guerre en Lybie qui provoque des chutes d’obus sur le territoire de la Tunisie et l’arrivée massive de réfugiés.
Loin de l’agitation tunisienne, la nouvelle campagne de l’ONTT trouve un écho favorable en France. Lancée le 30 avril sur Internet, elle est jugée intelligente et originale par les médias français. La programmation aérienne de la France sur la destination Tunisie est la même que celle de l’année dernière à pareille époque. Une bonne nouvelle pour la Tunisie quand on sait que la France lui rapporte 1.4 million de touristes par an.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.