La RDC s’apprête à adopter un Code numérique

La RDC s’apprête à adopter un Code numérique

La République démocratique du Congo sera bientôt dotée d’un code numérique, indique un communiqué du ministère du Numérique, précisant que la future adoption de ce code s’inscrit dans le cadre de la vision du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui tient à la numérisation intégrale du pays, conformément au Plan national du numérique (PNN).

L’adoption de ce code numérique aura pour but, indique le document, «de rechercher un point d’équilibre entre, d’une part, les principes de liberté dans le cyberespace, notamment la liberté d’expression ; d’information ; de réunion et d’opinion ; d’entreprendre, et d’autre part, la protection de la vie privée ; la sécurité des échanges ; la croissance économique ; le progrès social et le renforcement de la gouvernance».

«Le développement du numérique, avec les nombreuses innovations technologiques, a révolutionné l’humanité et continue à modifier en profondeur notre façon de penser, de produire, d’échanger et de consommer les biens et services ainsi que nos usages et pratiques», souligne le ministre en charge du Numérique Eberande Kolongele, cité dans le document.

En allant vers ce code, Kinshasa devra se préparer à certains défis. Par exemple, «l’adoption d’un environnement juridique adapté, capable d’être en mesure de maîtriser et de contrôler les activités et services, souvent entre les mains des puissantes entités privées établies à l’étranger, échappant au contrôle de la plupart d’Etats», précise le ministre du Numérique.

Au plan juridique, le code numérique aidera par ailleurs, «au renforcement de la législation se rapportant à la protection des données à caractère personnel; la consécration de la validité juridique de l’écrit électronique et de la preuve électronique, ainsi que l’admission des outils qui les accompagnent, notamment l’identification digitale, la signature électronique et le cachet électronique, la responsabilité des fournisseurs des services numériques, la consécration du commerce électronique».

 

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.