Les Etats-Unis vont décaisser 2 milliards de $ pour renforcer la démocratie en Afrique subsaharienne

Les Etats-Unis vont décaisser 2 milliards de $ pour renforcer la démocratie en Afrique subsaharienne

Les Etats-Unis projette de mobiliser 2 milliards de dollars pour les dix prochaines années afin de promouvoir davantage la démocratie et la bonne gouvernance en Afrique subsaharienne.

C’est le programme dénommé «Global Fragility Act» qui mettra en œuvre les objectifs escomptés par l’administration Biden. Le projet vise à favoriser des «sociétés plus pacifiques, plus inclusives et plus résilientes dans des endroits où les conditions sont propices aux conflits».

Il inclut plusieurs pays à savoir, le Mozambique et les pays côtiers d’Afrique de l’Ouest (le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, et le Togo).

Les Etats-Unis comptent également apporter leur assistance dans des domaines bien ciblés. Une stratégie qui prend appui sur «des décennies de leçons apprises en matière de prévention des conflits, comme le fait de cultiver de bonnes relations entre les dirigeants communautaires, les responsables gouvernementaux et les forces de sécurité, qui sont essentielles pour désamorcer les tensions avant qu’elles ne dégénèrent en violence, et de renforcer la résilience face aux effets déstabilisants du changement climatique, comme des sécheresses plus fréquentes et plus graves».

Le programme d’aide intervient dans un contexte où les Etats-Unis cherchent aussi à contrer les influences russes et chinoises dans le continent africain.

C’est dans cette dynamique qu’un sommet USA-Afrique est prévu en décembre 2022 à Washington et qui se focalisera notamment sur les questions de la sécurité alimentaire et du changement climatique.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.