Egypte : Actis s’invite dans le capital d’Edita

Egypte : Actis s’invite dans le capital d’Edita

La société Actis, fonds d’investissement visant les pays émergent, vient de présenter son investissement à hauteur de 102 millions de dollars dans Edita Food, une entreprise leader dans la boulangerie industrielle en Egypte.Le PDG d Actis  M. Hani Berzi a, pour la même occasion, présenté la stratégie  de déploiement de son entreprise.

Actis poursuit sa stratégie africaine. Le capital-investisseur britannique, spécialisé sur les marchés émergents, a annoncé lundi 24 juin, un investissement de 102 millions de dollars qui correspond à 30% du capital d’Edita Food Industries, une entreprise leader du « snack business » en Egypte.Edita est l’une des principales entreprises du secteur de la boulangerie industrielle en Afrique du Nord. Elle détient plusieurs marques emblématiques telles que Twinkies, Hohos, Molto, Todo et Cuire Rolz. Edita vendrait autour de 2,5 milliards croissants, gâteaux et gaufrettes par an, avec un prix moyen de 10 centimes de dollars.

Cette transaction illustre parfaitement la stratégie d’investissement d’Actis : le secteur de la boulangerie industrielle est en pleine croissance et au cœur de la demande des consommateurs. Malgré le contexte du Printemps arabe, les revenus d’Edita ont augmenté de 21% par an depuis 2009 pour s’établir à 217 millions de dollars en 2012. « Avec une population jeune, une classe moyenne émergente et l’évolution des modes de vie, il y a en Egypte, une grande demande pour les « snacks » de qualité et de marque. Même dans les moments difficiles, les consommateurs veulent des confiseries abordables et faciles à consommer » ajoute Actis.

Sous la direction de M. Hani Berzi, l’entreprise continue de prospérer grâce à l’acquisition récente de marques célèbres et au déploiement de projets dédiés au développement de l’activité. En effet, cet investissement fait suite à d’autres opérations dans le secteur alimentaire en Afrique du Nord, avec des appuis financiers déjà octroyés aux entreprises Mo’men, El-Rashidi El Mizan et Poulina.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.