Mauritanie : Des indicateurs économiques encourageants

Mauritanie : Des indicateurs économiques encourageants

bgm-mauritanieMercredi, le Conseil de politique monétaire (CPM) de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) a publié une note de conjoncture encourageante pour l’économie du pays. Selon ce document, les indicateurs de la Mauritanie ont été, de manière générale, au beau fixe sur les trois premiers trimestres 2013.

Le CPM a commencé par faire une mention spéciale à la « bonne tenue des activités minières et la hausse de l’indice de production industrielle ». A l’opposé, il a noté le fort recul du secteur de la pêche du fait de la chute de la production des espèces pélagiques. De même, les Bâtiments et Travaux Publics se sont distingués par leur régression.

Par ailleurs, l’inflation a crû de 3,9 % entre janvier et septembre derniers. Si cet indicateur s’est maintenu dans des niveaux non alarmants, c’est grâce à une politique monétaire prudente et une initiative d’appui aux populations confrontées au déficit pluviométrique de l’année dernière.

 Pour ce qui est des finances publiques, les recettes globales se sont chiffrées à 1,33 milliard de dollars, soit une croissance de 27,7 % en comparaison avec les neuf premiers mois de 2012. Quant à la masse monétaire sur la même période, elle a atteint 1,66 milliard de dollars, ce qui accuse une légère hausse d’1,1 % par rapport à 2012.

Cette satisfaction est gâchée par la conjoncture défavorable des échanges commerciaux de la Mauritanie. Pour preuve, cet Etat a enregistré un déficit de 67,5 millions de dollars sur les opérations commerciales des biens et des services. Cette contre-performance résulte de la diminution conjointe des exportations (- 12,3 %) et des importations (- 8,4 %).

Malgré cela, la Mauritanie a su conserver ses réserves de change, qui correspondent à 896 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.