Mauritanie-BM : Coopération au service de la formation.

Mauritanie-BM : Coopération au service de la formation.

mauritanieDans le but de former un personnel en vue de gérer les réserves en devises mauritaniennes de sa Banque Centrale (BCM), la Mauritanie a conclu mardi dernier un accord de coopération avec la Banque Mondiale.
De source officielle, les récentes découvertes de minerais ont augmenté les réserves de change accumulées par la Mauritanie et, partant, les revenus de ce pays. Ainsi, il se révèle nécessaire de mettre en place les structures et les stratégies adéquates pour une gestion efficace qui pourrait profiter à tout le peuple mauritanien.
En effet, la stabilité macroéconomique de la Mauritanie est due à un secteur minier prospère. Deuxième exportateur africain de minerai de fer selon, la BM, la Mauritanie exporte aussi l’or et le cuivre.
Cette exploitation minière, un secteur à forte intensité capitalistique, constitue cependant, un frein à la réduction de la pauvreté. D’après la dernière évaluation de celle-ci qui date de 2008, le taux n’a reculé que de 46,7% à 42% entre 2004 et 2008, si bien que l’Objectif du Millénaire pour le Développement consistant à ramener ce taux à 25% en 2015 est difficile à atteindre.
En dépit de ces difficultés, le pays a réussi à stabiliser ses indicateurs macroéconomiques, à accroître sa marge de manœuvre budgétaire et à renforcer ses réserves de change grâce à une politique économique prudente et à une augmentation des cours de ses matières premières sur les marchés internationaux.
En fournissant une assistance technique à la BCM, l’institution financière internationale fait le choix d’aider la Mauritanie dans la pratique de la bonne gouvernance, particulièrement dans les secteurs minier et économique.Cet accord de coopération vise à doter les ressources humaines du potentiel nécessaire, à une meilleure gestion des biens de tous.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.