Mauritanie : Présidentielle en juin prochain.

Mauritanie : Présidentielle en juin prochain.

vote_mauritanieSelon un communiqué publié le dimanche, le prochain scrutin présidentiel en Mauritanie, se tiendra le 21 juin 2041.
Appelés à s’exprimer massivement, les citoyens mauritaniens auront la lourde tâche de départager une classe politique, actuellement très divisée. Pouvoir et opposition peinent à faire aboutir leur dialogue en vue d’une meilleure organisation de ce scrutin.
Pour l’heure, la menace de boycott par une partie de l’opposition pèse lourdement sur la tenue finale de ce rendez-vous,même s’il a été fixé conformément aux dispositions constitutionnelles.
« Il faudra parvenir à une stratégie consensuelle qui garantirait la transparence et l’équité durant la prochaine présidentielle », a déclaré Ahmed Ould Daddah, chef de l’opposition. « Sans la garantie de ces conditions, les élections ne seront pas organisées », a-t-il ajouté.
Bien que ses progrès sur le plan économique soient loués par de nombreuses institutions internationales, notamment le FMI et la Banque Mondiale, la Mauritanie connaît d’énormes difficultés sur le plan politique à cause des divergences entre la classe dirigeante et ceux qui ne partagent pas son programme gestionnaire.
Tout comme le régime en place, l’opposition tente au mieux de rassembler ses partisans afin de jouer convenablement son rôle sur l’échiquier politique. Interrogée par Jeune Afrique, Emil Ould Mansour, figure de proue, a réaffirmé la détermination de celle-ci à rester unie en vue de  remporter ces échéances.
« Nous participerons ensemble ou nous boycotterons ensemble », tels sont les propos soutenus par cet opposant, lors son interview.
Face aux critiques portées contre le pouvoir, une candidature unique de l’opposition peut redonner espoir aux Mauritaniens et contribuer à apaiser le climat politique dans  ce pays.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.