La star égyptienne Tamer Hosny brille de mille feux en clôture du festival « Mawazine »

La star égyptienne Tamer Hosny a brillé de mille feux sur la scène Hay Nahda, en clôture de la 9ème édition du festival « Mawazine, Rythmes du monde », en gratifiant ses fans d’un concert grandiose à la hauteur de sa popularité et de son talent.

Par Hassan El Amri

Ainsi, c’est une véritable marée humaine qui a déferlé sur l’espace Hay Nahda devenu trop exigu pour la contenir, pour savourer cette dernière soirée du festival, qui a tenu en haleine un public, toute catégorie d’âge réunie, venu en masse pour s’enivrer de la voix à la fois mélodieuse et ensorceleuse de ce jeune artiste talentueux.

Dès l’apparition de Tamer Hosny sur scène, un torrent d’applaudissements et d’acclamations a éclaté pour accueillir, comme il se doit, la jeune star égyptienne. Toute cette clameur fervente mêlée de battements de mains était parsemée de cris de la foule qui voulait manifester toute son affection et son adoration au jeune chanteur cairote.

En totale transe, les fans, qui brandissaient des posters de leur idole, ne cessèrent de scander son nom, dans une ambiance à la fois chargée et enjouée.

Dès le début de ce concert, Tamer Hosny, surnommé « Najm Al jil » ou « Amir Al Oghniya al chababiya », a tenu à donner du ton à cette soirée qui restera gravée dans les mémoires de tous les festivaliers qui ont assisté à un show époustouflant.

+UN TAMER HOSNY IMPRESSIONNANT DEVANT UN PUBLIC TOTALEMENT EMBARQUE+.

Avec son énergie débordante et devant un public totalement embarqué, le jeune chanteur, qui s’est produit à maintes reprises dans plusieurs villes marocaines, a chanté un florilège de ses plus belles chansons sentimentales pour faire plaisir à une foule grouillante qui dansait et tapait des mains.

Tout au long de ce concert de deux heures et demi, Tamer Hosny a gratifié son public en interprétant ses plus beaux tubes, tels « Kol Ly Faat », « Koli Marra », « Aktar Haga », « Law Kount Nsit », « Ya Bent El Eih », « Ana Wala Aaref », « Ma Yehremneesh Mennak », « Lawla Lhawa », « Ya Nour Eini », « Irgaali », « Oyounouh Dar », « Bahoune Aliki », « Rayah Balak », « Arrab Habibi », « Rayah Balak », « Ereft Elly Feha », « Erga’ly », « Allah Yebarekly Feek », « Arrab Kaman », « Eftekerli », outre des disques tirés de son dernier album « Ikhtar Sah », notamment « Yana ya mafich », Ya wahichni » et « Li Awel Marra ».

Par sa belle prestation, sa voix et ses mélodies rythmiques, Tamer Hosny a conféré à cette soirée de clôture une dimension euphorique, où le public a vécu d’intenses moments d’émotion et de magie.

Avec le groupe de musiciens qui l’accompagnait, Tamer Hosny, qui n’a cessé de manifester son estime et sa considération au public marocain, a réussi à faire grimper la température avec chaque tube interprété dont les refrains ont été répétés en chŒur par la foule présente.

Les festivaliers étaient tous ravis. « Fantastique », « Magnifique », « ‘Epoustouflant », « Une soirée musicalement splendide », les qualificatifs ne manquaient pas de la part des centaines de milliers de fans pour décrire cette soirée très mémorable. Ils attendent déjà ce que leur réserve la prochaine édition.(MAP)

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.