Cameroun : Le ciment Dangote sur le marché dès janvier

Cameroun : Le ciment Dangote sur le marché dès janvier

La mise sur le marché des premiers paquets de ciments produits par Dangote Cement Cameroon S.A est attendue pour la première semaine de janvier 2015.  Initialement prévu pour décembre 2014, les ciments Dangote ne seront disponibles sur le marché camerounais qu’en début de la nouvelle année, a annoncé à hier lundi 15 décembre à Douala, Baba Abdullahï, le directeur de projet à la filiale locale du groupe de l’industriel nigérian Aliko Dangote.

ciment dangote

Ce report de quelques semaines « procède de la volonté des responsables de l’entreprise de rendre disponible le ciment estampillé Dangote sur l’ensemble du pays dès le lancement de la phase de vente », a dit  Baba Abdullahï en expliquant les raisons.

Pour respecter le délai de première semaine de janvier, l’usine Dangote Cement Cameroon S.A  annonce que le début de la production va commencer dès la semaine prochaine. « Plusieurs autres tests commenceront le 20 décembre 2014 et dix jours plus tard on pourrait commencer à parler effectivement de production  et notre ciment sera disponible dans toutes les villes du pays. Nous travaillons à cet effet », a-t-il souligné.

C’est pour la 4ème fois que la mise sur le marché camerounais du ciment Dangote est reportée, la première date annoncée était janvier 2014, puis août, octobre et décembre 2014 pour finalement être attendue pour janvier 2015.

Au cours d’une visite d’inspection du chantier le 08 novembre 2014, le président du groupe industriel, le nigérian Aliko Dangote, avait expliqué les retards accusés dans le démarrage des activités de cette cimenterie, sont dus aux questions d’ordre essentiellement techniques.

Autres raisons évoquées, la congestion du port de Douala, qui a également ralenti l’importation des équipements destinés à la construction et l’installation de l’usine.

L’usine Dangote Cement Cameroon S.A  dont le coût est estimé à plus de 50 milliards de francs CFA a une capacité de production d’un million de tonnes de ciment par an.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *