Algérie: 16 milliards de dollars perdus en 10 ans

Algérie: 16 milliards de dollars perdus en 10 ans

16 milliards de dollars américains ont quitté illégalement l’Algérie au cours de la dernière décennie. L’information est contenue dans le rapport du cabinet américain Global Financial Integrity (GFI), intitulé «Flux financiers illicites issus des pays en développement : 2003-2012».

Algérie fuite capitaux

Classée à la 46ème place sur 151 pays enquêtés, le rapport indique que l’Algérie a enregistré près de 16 milliards de dollars de flux financiers illicites en 10 ans. Le phénomène du transfert illégal des devises à l’étranger s’accentue dans ce pays maghrébins soulignent les conclusions de ce rapport publié lundi 15 décembre 2014, avant d’ajouter que les mécanismes mis en place pour faire baisser la tendance ont du mal à faire régresser ce crime économique.

Cette fuite de capitaux est «le fruit de la corruption, du crime et de l’évasion fiscale et est effectuée en général, à la faveur de facturations frauduleuses» signale le rapport de la GFI. Elle a fait perdre à l’Algérie 15, 753 milliards de dollars entre 2003 et 2013 soit une moyenne de 1,575 milliard de dollars de fuite de capitaux par an, indique Global Financial Integrity (GFI). Le montant des flux financier illicite a connu une hausse progressive en passant de 490 millions de dollars en 2003 à 2,620 milliards de dollars en 2012, atteignant un pic de 3, 378 milliards de dollars en 2008 et 3,172 milliards en 2009 fait ressortir le rapport.

Dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, la fuite de capitaux a pris des proportions vertigineuses en dix ans, grimpant au rythme annuel de 24,2%, relève par ailleurs le rapport. «ces flux de capitaux, qui dépassent déjà le montant cumulé des investissements directs étrangers (IDE) et de l’aide officielle au développement privent de près de 1000 milliards de dollars par an les économies des pays pauvres ou à revenus moyens», a souligné le président de l’organisation Raymond Baker.

Ajoutons que le Marco occupe le 59ème  rang avec une moyenne annuelle de 998 millions de dollars, la Tunisie arrive à la 138ème place avec 28 millions de dollars de perte en moyenne entre 2003 et 2012.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *