L’UE accorde 40 millions d’Euros à l’Afrique de l’Ouest

L’UE accorde 40 millions d’Euros à l’Afrique de l’Ouest
L’Union Européenne alloue une bagatelle somme de 40 Millions d’Euros aux pays de la zone ouest-africaine. Elle est sensée appuyer la promotion du commerce, de l’investissement et du développement industriel dans cette région d’Afrique subsaharienne.
sommet-cedeao

Le geste de l’UE s’inscrit dans une dynamique de promouvoir le commerce intra et inter régional, d’améliorer le climat des affaires et de consolider la capacité productive de l’Afrique de l’Ouest. A termes, cet accompagnement financier va booster la croissance économique et réduire la pauvreté dans la région subsaharienne.

Le soutien à l’intégration économique et au commerce, comprend quatre composantes. Les deux premières visent à promouvoir l’intégration commerciale en Afrique de l’ ouest et sont mises en œuvre par la Deutsch Gesellschaft fûr internationale Zusammenarbeit (GIZ) grâce à un financement de 10 million d’Euros ainsi que grâce à des contributions supplémentaires du gouvernement allemand (BMZ) et de la Commission de la Cedeao, avec des financements respectifs de 1 million d’euro et de 0,5 million d’euro.La troisième composante se concentre sur l’amélioration et la facilitation du commerce en Afrique de l’ouest et de mise en œuvre par le groupe de la Banque Mondiale grâce à un financement de l’UE de 3,5 millions d’euros. Quant au quatrième volet, il vise à consolider l’union douanière des Etats membres de l’UEMOA et sera directement mis en œuvre par la Commission de l’UEMOA grâce à un financement de l’UE de 5 millions d’euros.

Le programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’ouest est quant à lui compris de deux composantes principales. La première composante a pour objectif d’améliorer l’investissement et le climat des affaires en Afrique de l’ouest et est appuyée par le groupe de la Banque Mondiale grâce à un financement de l’UE de 7,7 millions d’euros.

La deuxième composante soutient les commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA dans la mise en place de leur politique régionale de qualité dont l’objectif est d’accroître le commerce intra et inter régional. Le projet est mis en œuvre par l’ONUDI (Organisation des nations unies pour le développement industriel), grâce à un financement de l’UE de 12 millions euros.

Photo: Vue partielle des chefs d’Etats au sommet de la CEDEAO

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *