Sabah Fakhri s’excuse de ne pas pouvoir chanter au Festival des musiques sacrées de Fès pour des raisons familiales

Le chanteur syrien Sabah Fakhri s’est excusé de ne pas pouvoir se déplacer pour le festival des musiques sacrées pour des raisons familiales, a fait savoir jeudi à Fès son directeur artistique Mohamed Kadri Dalal.

« Sabah Fakhri m’a chargé d’informer la direction du festival de ne pas pouvoir se produire à Fès car sa soeur ainée, qui l’a accompagné dans sa carrière artistique des années durant, est gravement malade », a-t-il précisé lors d’un point de presse.

Le chanteur, qui a perdu une autre soeur il y a 2 mois, est dans un état de grande tristesse et se trouve obligé de ne pas quitter Alep, sa ville de résidence, a expliqué Kadri Dalal, également directeur de l’Institut Sabah Fakhri.

Toutes les dispositions avaient été prises pour la participation du chanteur au festival des musiques sacrées et il était prévu qu’il prenne l’avion mercredi à destination de Fès, a-t-il indiqué.

De son côté, M. Mohamed Bennis, membre du comité d’organisation du festival, a affirmé que le chanteur Sabah Fakhri lui a demandé, mercredi, lors d’un entretien téléphonique d’exprimer à la direction du festival et au public ses profonds regrets et sa grande tristesse pour cet empêchement.

Sabah Fakhri était programmé demain vendredi pour un spectacle qu’il devait donner en compagnie des  »Voix d’Alep ».

Cet ensemble constitué du fameux munshid Sheikh Habboush, ainsi que de Mustafa Hilal, Ahmad Azrak et Safwan Abid devra assurer le spectacle prévu à partir de 20H30 à Bab Al Makina.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.