Algérie: Salem 2015 débat de la formation

Algérie: Salem 2015 débat de la formation

C’est sous le thème «La formation, clef pour l’accès à l’emploi», que se tient la 5ème édition du Salon national de l’emploi (Salem-2015). Lors de la cérémonie de l’inauguration à Alger, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi (Photo), a fait savoir l’attachement de son département pour la promotion de l’emploi et la mise en œuvre des mécanismes idoines pour faciliter l’accès à l’emploi particulièrement au profit des jeunes.

Mohamed El Ghazi Algérie

« L’Etat accorde une importance particulière à l’emploi des jeunes, mettant l’accent sur la nécessité de mettre la formation au cœur de l’emploi » a indiqué le ministre El Ghazi.

Salem a pour objectif principal, la présentation et la valorisation des différents dispositifs publics de promotion de l’emploi, notamment en direction des jeunes en quête d’un parcours professionnel tant à travers le salariat que l’entreprenariat.

Cette 5ème édition du salon de l’emploi est l’occasion de faire connaître le savoir-faire et les compétences des micro-entreprises créées dans le cadre des différents dispositifs de création d’emplois dans divers secteurs d’activités et les mettre en condition d’affaires, d’échange et de partenariat.

Cet événement qui s’étalera jusqu’au 12 avril, rassemble pas moins de 300 micro-entreprises réparties en quatre espaces en fonction de la nature de l’activité à savoir innovation, start-up, production de biens et production de services.

Des organismes chargés de la mise en œuvre des dispositifs dédiés au soutien à l’emploi et à la création de micro-entreprises, des départements ministériels concernés, des chambres professionnelles, les banques, les services des Impôts, des Douanes, et le Centre national du registre de commerce seront également présents et à l’écoute des visiteurs de Salem 2015.

Notons que le thème retenu pour cette édition découle de l’intérêt accordé par l’Algérie à la question de l’employabilité des jeunes. Présent à l’inauguration, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Nourredine Bedoui, a souligné que la formation demeure un facteur clé pour la réussite des jeunes dans leur vie professionnelle, ajoutant que son département a consenti des efforts pour rattraper le déficit et le manque enregistrer en matière de main- d’œuvre qualifiée.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *