Qatar…le plus gros acheteur de l’immobilier au monde ?

Une nouvelle puissance immobilière, dotée d’importants capitaux et d’une stratégie de long terme ; il s’agit bien évidemment de Qatar, qui devrait être en 2010 le plus gros acheteur immobilier dans le monde. Une opportunité offerte par la crise qui a permis aux institutions financières du pays d’acheter des immeubles prestigieux.

Afin de réaliser ce but, il faut sans doute choisir le terrain de chasse, que représente Londres pour Qatar, vu la faiblesse de la livre et la perspective d’un marché immobilier qui redémarre. Ainsi plusieurs transactions avaient eu lieu dernièrement, des transactions qui ne représentent que le début d’une longue série d’accords qui auront lieu une fois que les affaires commenceront.

Tout d’abord, Qatar Holding a racheté à Mohammed Al-Fayed le grand magasin Harrod’s, pour 1,9 milliard d’euros. Qatari Diar, a mis à son tour la main sur l’ambassade des Etats-Unis en fin novembre 2009, dans Mayfair, pour la transformer en hôtel de luxe. Et en 3ème lieu, l’audacieuse tour Shard of Glass (« éclat de verre »), dessinée par Renzo Piano, sera livrée fin 2012 à un consortium de deux investisseurs et trois banques qataries qui, profitant de la crise de l’immobilier, ont acquis en 2008 80 % de cette tour présentée comme la plus haute d’Europe.

Une série d’achats, une stratégie efficace suivie par Qatar…la question qui se pose et s’impose alors est la suivante : ces achats sont-ils suffisants pour garantir à Qatar ce qu’elle a tant désiré ? Ceci pourra-il la qualifier pour devenir le plus gros acheteur immobilier au monde ?


Afaf Nassiri

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.