Le Ghana entame en juillet 2016 l’exploitation d’un nouveau champ pétrolier

Le Ghana entame en juillet 2016 l’exploitation d’un nouveau champ pétrolier

oil-platformLe Ghana commencera dès juillet prochain l’exploitation de son champ pétrolier, Tweneboa d’Enyenra Ntomme (TEN), dont 80% des travaux sur la plateforme sont déjà achevés, a annoncé Tullow Ghana Ltd, l’entreprise en charge du projet.

« Les premiers barils devraient être extraits entre juillet et août 2016 », a indiqué Tullow Ghana Ltd, sur son site web soulignant que ceci n’est possible que dans les limites du budget et du calendrier initialement prévus pour ces opérations.

Les études du plan de développement de ce projet ont révélé que les réserves du champ TEN sont évaluées à 300 millions de barils. Quelque 80.000 barils devraient être extraits par jour sur le projet avec l’utilisation d’une unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO), précise l’entreprise.

« FPSO quittera Singapour pendant ce mois de janvier pour atteindre le Ghana début mars avant d’être connecté aux infrastructures sous-marines et démarrer la production proprement dite », a fait savoir Tullow Ghana.

Le champ TEN est situé dans la zone en eau profonde de Tano, à 60 km au large des côtes ghanéennes et à 30 km du champ Jubilee dont Tullow Oil est également l’opérateur. La compagnie estime à 23 000 barils de brut par jour sa production sur ces installations pour 2016.

Le début de cette exploitation devrait apporter un plus pour l’économie ghanéenne, soutenue par une politique fiscale appréciée par le Fonds monétaire international (FMI). Selon le ministre ghanéen des Finances et de la Planification économique, Seth Terkper, le FMI est satisfait de la discipline fiscale du Ghana.

« Le FMI a accepté de décaisser en gaveur du Ghana la troisième tranche estimée à 114.600.000 de dollars. Ce financement destiné à renforcer la stabilité et la croissance économique du pays est une preuve des efforts soutenus du gouvernement sur le plan budgétaire », a déclaré Seth Terkper dans le quotidien « Daily Graphic ».

« Cela signifie que nos efforts destinés à assainir notre politique budgétaire sont salutaires », a précisé le ministre.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *