CEDEAO: Analyse des entraves au commerce régional

CEDEAO: Analyse des entraves au commerce régional

cedeaoLes ministères du Commerce de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et d’institutions douanières de la région tiennent les 14 et 15 juin, une rencontre à Abidjan, pour débattre et analyser les entraves au commerce régional que représentent les barrières non tarifaires.

Il s’agira d’une sorte de table ronde, qui permettra de revenir sur les résultats des enquêtes nationales menées sur les mesures non tarifaires dans six pays de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali et Sénégal). La table ronde d’Abidjan est co-organisée par le Centre du commerce international CCI et la BAD.

Ces enquêtes, conduites auprès de 2.000 exportateurs et importateurs environ, documentent sur les difficultés que les entreprises rencontrent pour faire le commerce, en particulier les PME.

«Le commerce mondial au 21e siècle se caractérise par l’application de tarifs faibles, de l’ordre de 5 %, alors que les mesures non-tarifaires représentent environ 30 % des coûts du commerce international», a fait observer Aicha Pouye, directrice de la Division du support aux entreprises et institutions du CCI.

«Au cours de nos discussions, nous travaillerons à l’élaboration d’un plan d’action visant à réduire les barrières non tarifaires pour atteindre nos objectifs d’intégration régionale, un des cinq piliers de la vision du Top5 des priorités de la Banque», a indiqué Moono Mupotola, directrice du Département de l’intégration régionale et du commerce de la Banque africaine de développement (BAD).

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *