Marrakech accueille Green Africa Innovation Booster

Marrakech accueille Green Africa Innovation Booster

La première édition du «Green Africa Innovation Booster» (Green AIB) se tient pendant deux jours depuis hier mercredi, à Marrakech, à l’initiative de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles.

Green AIB ambitionne de rapprocher les chercheurs, les startups et les industriels africains et internationaux du secteur de l’innovation en énergie durable.

Plus de 400 participants venus d’une quinzaine de pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie, vont échanger entre eux dans le but d’encourager l’esprit de créativité verte et les mécanismes de soutien à la recherche et à l’innovation dans le continent.

Cette manifestation, qui a le soutien de l’Institut européen d’innovation et de technologie, constitue une plateforme idoine d’échange sur les modalités d’accompagnement de la dynamique africaine en matière de créativité, d’innovation et de partenariat, a indiqué le directeur général de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen), Badr Ikken, à l’ouverture du Green AIB.

«Travailler main dans la main pour le développement de notre continent, tout en préservant notre planète», c’est le souhait de Badr Ikken, qui a insisté que la nécessité de la collaboration.

La transition énergétique mondiale impose le développement des énergies renouvelables, le renforcement de la recherche dans le domaine des nouvelles technologies énergétiques ainsi que l’efficacité énergétique qui constituent désormais des axes centraux des stratégies de développement des Nations et de la communauté internationale, a rappelé le ministre marocain de l’Énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah.

Green AIB  2017 est meublé de conférences sur l’innovation et le financement des startups. Un village de l’innovation durable, «Green Tech Village», est mis en place où plus de 100 startups venues des quatre coins du monde exposent leurs produits, services et process les plus innovants dans les domaines des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la mobilité durable, des réseaux intelligents et de la ville africaine du futur. Un concours va sanctionner Green AIB et récompenser les trois startups les plus innovantes, le meilleur projet novateur de R&D et les meilleures thèses de doctorat.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.