Les pays de l’OCI se concertent autour des questions commerciales

Les pays de l’OCI se concertent autour des questions commerciales

Des délégation des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) participent à un séminaire organisé du 17 au 19 juillet à Casablanca, concertation à la concertation africaine sur les questions commerciales, en prélude à la 11ème conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), prévue en décembre prochain, à Buenos Aires.

L’OCI souhaite rapprocher à l’occasion de cette rencontre de Casablanca, les points de vue et mettre en place une réelle concertation africaine autour des questions commerciales.

Les États membres de l’organisation veulent parler d’une seule et même voix lors de la prochaine conférence de l’OMC. C’est dans cette optique que ce séminaire qui a pour thème «La préparation de la 11e conférence ministérielle de l’OMC : une concertation africaine», est organisé par la Banque islamique de développement (BID) et le Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC) au profit des pays membres de l’OCI.

Au centre des débats, les questions de l’OMC, de l’intégration commerciale régionale ainsi que la préparation de la 11e conférence de l’OMC.

Le comité d’organisation a souligné à l’ouverture du séminaire, l’importance de la concertation africaine autour du système commercial multilatéral. Les différents intervenants ont affirmé qu’il s’agit là de la meilleure voie pour mieux défendre l’instauration d’un système commercial équilibré, tout en tenant compte de la dimension «développement» des différents pays membres.

En plus des représentants des pays membres de l’OCI, de la BID et du CIDC, ce séminaire connait également la participation des experts venus de plusieurs organisations internationales telles que la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ainsi que la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.