Maroc: Des citoyens invités à contribuer à la réforme de la charte de l’investissement

Maroc: Des citoyens invités à contribuer à la réforme de la charte de l’investissement

Le gouvernement marocain s’apprête à accélérer le chantier de la réforme de la charte de l’investissement, après avoir fait le constat de la caducité de l’actuelle charte vielle de 27 ans.

Elaborée en 1995, la charte d’investissement doit faire l’objet d’un profond lifting, estime Rabat. Pour mieux prendre en compte l’avis des Marocains, le secrétariat d’Etat chargé de l’Investissement veut impliquer les citoyens dans ce chantier.

Ce département vient de lancer un appel à tous ceux qui désirent contribuer à la réforme de cette charte et l’enrichir avec leurs idées. Ces derniers ont jusqu’au 14 août pour soumettre leurs idées aux responsables du ministère via le Hashtag #fikrainvest sur la plate-forme linkedin.com.

Le secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement auprès du ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Othmane El Ferdaous, a formulé le vœu de voir les citoyens participer massivement à cette initiative de concertation.

Les trois meilleures idées seront retenues et leurs auteurs pourront en discuter de vive voix avec Othmane El Ferdaous, au cours d’un déjeuner.

En attendant de connaître les résultats de cette «concertation populaire» et l’écho qu’elle trouvera auprès du grand public, le ministère de tutelle annonce avoir bouclé les consultations sur le projet de la réforme de la charte d’investissement, avec les autres ministères et les institutions publiques concernées.

Othmane El Ferdaous affirme, en effet, que son département a déjà reçu les propositions de tous les partenaires gouvernementaux et institutionnels. Une bonne place sera accordée à l’innovation et à la persévérance dans cette réforme, a promis le secrétaire d’état.

Selon le gouvernement, la réforme de la charte nationale de l’investissement est l’un de ses chantiers prioritaires. L’Exécutif compte sur ce projet pour doper durant les prochaines années les investissements nationaux et internationaux.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.