Un Conseil d’affaires franco-algérien voit le jour à Alger

Un Conseil d’affaires franco-algérien voit le jour à Alger

Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) et le Mouvement des entreprises de France (Medef), ont signé ce mercredi à Alger, un protocole d’accord portant sur la création du Conseil d’affaires franco-algérien.

La cérémonie de signature s’est faite en marge du forum d’affaires de deux jours, tenu dans la capitale algérienne, avec la participation d’une cinquantaine de chefs d’entreprises françaises.

Le président du Medef, Pierre Gattaz, n’a pas caché sa satisfaction. « Je suis heureux de la signature de cet accord car il donne la priorité à la jeunesse et au partenariat », a-t-il déclaré.

« Je porte beaucoup d’espoir pour ce Conseil d’affaires car il va contribuer à la refondation de la coopération économique entre l’Algérie et la France », a renchéri, pour sa part, le président du FCE, Ali Haddad.

Les deux organisations patronales ont également procédé à la signature d’un Mémorandum d’entente, portant sur la promotion de la coopération bilatérale dans les domaines de la jeunesse et l’entreprenariat, la formation et le numérique.

Par ailleurs, Un protocole d’entente de recherche et développement (R&D) dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables a été signé entre le groupe algérien Sonatrach et l’Entreprise française Engie.

D’une durée de trois ans, ce protocole d’entente, a été signé par le Directeur de Cabinet auprès du groupe Sonatrach, Karim Djebbour et le Directeur général adjoint d’Engie, Pierre Mongin.

Les deux parties, dont chacun supportera ses coûts de mise en œuvre de ce protocole, ont ainsi décidé de collaborer pour identifier des applications de solutions d’énergies renouvelables afin de répondre à des besoins opérationnels du groupe Sonatrach, d’une part, et de profiter de l’expertise d’Engie pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des sites de production de Sonatrach, d’autre part.

Le groupe algérien  Sonatrach bénéficiera dans le cadre de ce partenariat, d’un programme de partage des compétences et de l’expertise du français Engie, et ce, en matière de technologie solaire et d’efficacité énergétique des processus.

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.