Trois lauréates marocaines primées par Yves Rocher

Trois lauréates marocaines primées par Yves Rocher

Pour avoir conduit avec brio leurs projets environnementaux, trois lauréates marocaines ont obtenu le Prix «Terre des femmes», décerné par la Fondation Yves Rocher.

Pour cette 17ème édition, ce prix a été attribué à Zaïna Bouhachmoud récompensée pour ses actions de valorisation des plantes aromatiques et médicinales (PAM) 100% bio, à Malika Essaten pour son projet de sensibilisation à l’importance de la préservation des ressources naturelles et à Zineb El Ouafi pour son projet de valorisation des déchets ménagers.

Le projet de Zaïna Bouhachmoud consiste en la création de pépinières pilotes qui permettront une agriculture 100% biologique de ces PAM, une meilleure préservation des ressources naturelles ainsi que la création d’une activité génératrice de revenus.

«Faisons de la Terre une princesse généreuse aux yeux de nos enfants» est le nom du projet de Malika Essaten. Avec l’Association Kifah pour le développement de la femme et de l’éducation environnementale, elle sensibilise les élèves de la région de Haouzia, ainsi que de leurs mères, à l’importance de la préservation des ressources naturelles, à travers une utilisation plus rationnelle de l’eau et de la terre.

Pour sa part, Zineb Elouafi a pu mettre en place en collaboration avec l’Association Oued Zem pour le développement et la communication, un projet de valorisation des déchets ménagers en procédant à leur recyclage.

L’objectif de ce projet, est d’assurer une meilleure protection de l’environnement et de créer une source de revenus et des emplois stables permettant aux bénéficiaires d’améliorer leur situation socio-économique.

Le programme «Terre des femmes» œuvre pour la protection de la l’environnement depuis une quinzaine d’années. Piloté aujourd’hui dans près de 15 pays, le prix «Terre des femmes»  a été décerné à plus de 350 femmes à travers le monde, dont 27 femmes au Maroc pour leurs actions en faveur de l’écologie et de la préservation de la planète.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.