Algérie : 26 membres du Polisario périssent dans le crash d’un avion militaire algérien

Algérie : 26 membres du Polisario périssent dans le crash d’un avion militaire algérien

Un avion algérien de transport militaire s’est écrasé, ce mercredi, peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de kilomètres au sud d’Alger.
Selon le lourd bilan du crash communiqué par le ministère algérien de la Défense, s’élève à 257 morts, dont 10 membres d’équipage et 26 membres de la direction du Front Polisario qui a confirmé qu’une trentaine de Sahraouis à bord de l’avion qui s’est écrasé.
Dans un communiqué, le ministère algérien de la Défense nationale, a indiqué que l’appareil était en partance pour l’aéroport militaire de Tindouf, à la frontière avec le Sahara occidental, précisant que la plupart des victimes de ce tragique accident sont des militaires de l’Armée nationale populaire (ANP) ainsi que des membres de leurs familles.
« A la suite du crash d’un Iliouchine des forces aériennes aujourd’hui à Boufarik, faisant 257 victimes, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de 3 jours à compter de ce jour », annonce la présidence de la République dans un communiqué.
Le chef de l’état algérien a également ordonné l’organisation, vendredi 13 avril 2018, de la prière de l’absent à la mémoire des victimes et adressé des messages de condoléances aux familles des victimes et «ses sentiments de compassion et de sympathie les plus sincères».
L’appareil, un Iliouchine IL-76 de fabrication russe, avait à son bord des passagers au dessus de la capacité qui serait au maximum de 225 passagers. Une commission d’enquête a été désignée pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.