Le roi Mohammed VI et le président Nguesso renforcent la coopération Maroc-Congo

Le roi Mohammed VI et le président Nguesso renforcent la  coopération Maroc-Congo

Le roi Mohammed VI du Maroc et le président Denis Sassou-Nguesso se sont entretenus, lundi à Brazzaville, avant de présider la signature d’une série d’accords de coopération, ainsi que le lancement des travaux de construction d’un point de débarquement aménagé au port de Yoro à Brazzaville.

La signature de ces accords s’inscrit dans le sillage de l’orientation africaine du Roi du Maroc, qui prône une coopération Sud-Sud renforcée et solidaire. En tout, 14 accords ont été signés à l’occasion de la visite du souverain marocain à Brazzaville.

Ils portent sur un large éventail de domaines, qui vont de la promotion de la pêche artisanale à la formation maritime, en passant par la recherche halieutique, en aquaculture, etc.

D’autres accords concernent l’agriculture et l’élevage, le tourisme, l’énergie et les énergies renouvelables, la logistique, la santé, l’enseignement et l’alphabétisation.

Au port de Yoro à Brazzaville, les deux chefs d’État ont lancé la construction d’un point de débarquement aménagé, qui devrait améliorer les conditions de travail et le vécu de quelque 500 marins pêcheurs, 600 femmes mareyeuses-grossistes et 3.000 femmes mareyeuses-détaillantes.

Dimanche, le roi Mohammed VI avait participé, aux côtés d’une douzaine de chefs d’Etats africains, au Sommet de Brazzaville sur la Commission du Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo, visant à préserver cette région, qui constitue l’un des plus grands espaces de biodiversité sur la planète.

La déclaration finale du sommet de Brazzaville a tout particulièrement insisté sur le rôle du souverain marocain dans la promotion du Fonds Bleu au service non seulement de la population du Bassin du Congo, mais dans l’intérêt de toute l’Afrique et, au-delà, de l’environnement planétaire.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.