Le Maroc fait le Bilan de sa politique de développement durable

Le Maroc fait le Bilan de sa politique de développement durable

Le gouvernement marocain a présenté samedi à Agadir, le bilan de sa stratégie de développement durable au cours de l’année 2017. C’était lors d’une rencontre d’études et d’échanges placée sous le thème : «Pour une gestion durable du département».
C’est la secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, qui a présenté le bilan annuel de son département. Elle a mis l’accent sur les nouveaux programmes lancés, à l’instar des Observatoires régionaux de développement durable (OREDD), la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement durable au niveau des territoires ainsi que le Programme national de l’air.
La secrétaire d’Etat est revenue sur les axes fondamentaux de la stratégie nationale de développement durable. Nezha El Ouafi a fait noter que cette stratégie repose sur 21 plans d’action couvrant différents secteurs, indiquant que son département œuvre, conjointement avec des experts internationaux, pour définir les priorités de chaque secteur.
Dans cette optique, elle annonce une rencontre pour le 15 mai prochain. L’objectif est de finaliser ces plans d’action ainsi que les objectifs escomptés par les pouvoirs publics en matière de développement durable.
A Agadir, plusieurs exposés ont été faits sur les missions confiées au département chargé du développement durable pour la protection de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie des citoyens, la gestion durable et intégrée du littoral, le renforcement du dispositif légal en matière écologique, la bonne gouvernance ainsi que le suivi et le contrôle.
Les débats ont, également, porté sur la mobilisation des différents acteurs concernés, l’organisation de campagnes et ateliers de formation, l’appui à la recherche scientifique et à l’innovation dans les domaines de l’environnement et du développement durable ainsi que la concrétisation de la politique nationale dans le domaine de la lutte contre le dérèglement climatique.
Toujours en lien avec le développement durable, Le Maroc a été désigné hôte de la cinquième session du Forum régional africain sur le développement durable (FRADD), prévue dans le second trimestre de 2019.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.