Forum à Nouakchott sur la Migration et le développement en Mauritanie

Forum à Nouakchott sur la Migration et le développement en Mauritanie

Le projet Migration et développement en Mauritanie était au cœur d’un forum tenu ce jeudi à Nouakchott pour une meilleure connaissance des pratiques de la diaspora en matière de co-développement grâce à une étude « mapping » de la diaspora réalisée en France, en Espagne et en Belgique.

Il vise à accompagner quater communes mauritaniennes pour mieux appréhender l’apport des migrants pour le développement de leur territoire, grâce à la réalisation de 4 profils migratoires, des formations et des missions « double-espaces » au profit de la diaspora. Les communes pilotes sont Kaédi, Nouadhibou, Sélibabi et Riyadh.

Organisé par la Faculté des Lettres et des sciences humaines de l’Université de Nouakchott El Asriya, en collaboration avec l’Union Européenne, ce forum ambitionne de mettre en œuvre un certain nombre d’actions qui contribueront à prendre en considération l’aspect positif de la migration pour le développement de la Mauritanie.

Ce projet a pour soubassement la stratégie nationale de gestion de la migration, a fait savoir le ministre mauritanien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Sidi Ould Salem.

Une stratégie qui mise sur la nécessité de régler ce phénomène humanitaire de la migration, d’impliquer les acteurs de tous les secteurs en particulier la recherche scientifique et les organisations de développement et de la société civile.

Ce forum couronne le projet migration et développement en Mauritanie qui a été lancé en 2016, a rappelé Giacomo Durazzo, chef de la délégation de l’Union Européenne en Mauritanie.

Il a indiqué que l’UE planche actuellement sur un programme de formation professionnelle destiné aux jeunes et qui permettra de leur offrir de l’emploi sur place, afin de limiter leur migration vers l’étranger.

Pour le Ahmedou Ould Haouba, président de l’université de Nouakchott El Asriya, la Mauritanie joue un rôle important et croissant dans les questions de migration au niveau de l’espace sahel-euro méditerranéen, relevant que le phénomène de la migration a entrainé des transformations sociales au niveau mondial.

Aussi, la Mauritanie est-elle considérée comme une zone de transit vers les pays développés et donc un pays de destination pour de nombreux migrants cherchant de meilleures opportunités, a-t-il ajouté.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *