Le Maroc membre de l’OPEN GOVERNMENT PARTNERSHIP

Le Maroc membre de l’OPEN GOVERNMENT PARTNERSHIP

Le Royaume du Maroc est désormais membre à part entière de l’Initiative du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (Open Government Partnership – OGP), portant ainsi à 76 le nombre des membres de cette Initiative.

L’adhésion du Maroc s’est faite ce mercredi 18 juillet 2018 à Tbilissi en Géorgie, en marge du sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert, qui prend fin ce jeudi 19 juillet 2018.

En adhérant à cette Initiative, le Maroc ambitionne de corriger des dysfonctionnements de la démocratie représentative en plaçant la transparence et la participation des citoyens au cœur de son fonctionnement.

Ce Partenariat vise à promouvoir la transparence de l’action publique et la gouvernance ouverte, à renforcer l’intégrité publique et combattre la corruption. Il a également pour objectif d’exploiter les nouvelles technologies et le numérique pour renforcer la gouvernance publique, promouvoir l’innovation et stimuler le progrès.

Il s’agit donc d’un lieu de partage de bonnes pratiques, auquel a désormais accès le Maroc. Le PGO offre, à cet effet, une plateforme pour mettre en relation, développer et stimuler la communauté des réformateurs de l’Etat à travers le monde.

Cette initiative met également le citoyen au centre des préoccupations du gouvernement à travers le renforcement de la transparence, l’accès à l’information,  l’intégrité, la lutte contre la corruption et  l’investissement en des technologies modernes.

Le ministre marocain délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait fait savoir que cette initiative repose sur le renforcement de l’accès des citoyens à l’information, de leur capacité à suivre les activités du gouvernement et participer à la prise de décisions sur la chose publique.

Notons que l’Initiative du partenariat pour un gouvernement ouvert a été lancée en 2011 par 8 pays dont les Etats-Unis et le Brésil, en marge de la 66ème assemblée générale des Nations unies.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.